Prévention des violences

Prévention des violences

1° Peut-on résoudre des situations d’injustice sans utiliser la violence ?
Est-il possible à un citoyen « ordinaire » d’agir, sans utiliser la violence, en prévention des terribles fléaux que sont le racisme, le sexisme, la volonté de puissance, etc ?
Hélas, une majorité de citoyens français pensent que non… parce qu’ils ne connaissent pas l’efficacité de la non-violence… Ne pouvons-nous, en tant qu’ « humanistes », rassembler un maximum de témoignages de réussites d’actions non-violentes, comme ceux cités sur le site, ci-dessous (en français, espéranto et parfois aussi en anglais), témoignages issus de différents pays ? Si vous avez déjà visionné le superbe film TAKING ROOT (qui présente Wangari Maathai, Kényane prix Nobel de la Paix 2004) pouvez-vous commenter ? Si vous ne l’avez pas encore regardé, vous serez enthousiasmé(e) de découvrir comment cette héroïne, à l’égal de Gandhi, de M. L. King, a réussi de vrais exploits, par exemple, pour remplacer une dictature par un début de démocratie, uniquement par des moyens non-violents…

2° Saviez-vous que lorsqu’en été 1943 Hitler exigea du général allemand commandant les troupes d’occupation du Danemark l’arrestation des juifs, ce général refusa…, (de peur des troubles possibles) ? Himler envoya alors des SS depuis l’Allemagne mais le général avertit les 7800 juifs danois, dont la majorité purent s’enfuir ou se cacher. Seuls 477 furent arrêtés et envoyés en camp en Tchécoslovaquie. Les Danois les parrainèrent, leur envoyèrent des vivres. Seuls 48 juifs moururent.

3° Ne serait-il pas utile de demander au maximum d’enseignants du maximum d’établissements scolaires, de faire préparer par leurs élèves, pour chaque fin de trimestre, une fête de la « fraternité » (sketches, contes, chants, danses, pâtisseries…, de différents pays, projection du très humoristique film de Tim Morlay sur les avantages de commencer très tôt l’étude de l’espéranto) ?

Sur le site indiqué, vous pourrez trouver des exemples de la réussite de telles « fêtes de la fraternité ».

Ne serait-il pas souhaitable qu’un maximum d’associations humanistes (défense des droits de l’Enfant, de la Femme, de l’Homme, des Animaux, de la Nature, etc. se mettent en relations, —si cela n’est pas déjà fait— à tous les niveaux, et en particulier au niveau départemental, voire local… pour par exemple organiser ENSEMBLE des évènements MULTICULTURELS, à certaines occasions, souvent relayées par les médias « classiques » :

  • – 21 septembre, Journée de la Paix
  • – 2 octobre, journée de la non-violence
  • – 4 octobre, journée des Animaux
  • – 17 octobre, journée du Refus de la misère
  • – 20 novembre, journée de l’Enfant
  • – 10 décembre, Journée des Droits de l’Homme
  • – 20 décembre, Journée internationale de la solidarité humaine
  • – 21 février, Journée internationale de la Langue maternelle
  • – 8 mars journée de la Femme
  • – 9 mai Journée de l’Europe
    — dates proposées par l’ONU.

Dans presque tous les pays, existent des personnes, souvent groupées en syndicats ou associations, qui agissent (avec une certaine efficacité !!) uniquement par des moyens non-violents.
Par exemple, du 7 au 17 août, près de Villeneuve sur Lot (Lot et Garonne) près de 300 militants non-violents suivent une formation aux actions non-violentes, organisée par une ALLIANCE entre ANV Action non-violente COP21‎ à Camp Climat Action Non-Violente COP1, Alternatiba, Amis de la Terre
Des exemples de telles rencontres (réussies) seront bientôt enregistrés ci-dessous. En connaissez-vous ? Merci de nous envoyer un compte-rendu.

Nous venons de découvrir  que deux  des plus grands naturalistes
-un chrétien : Jean marie Pelt( par exemple, parmi les 30 livres écrits :  « la solidarité chez les plantes, les animaux et les humains)
– un anarchiste . Pierre Kropotkine (« La solidarité »)
ont démontré que ce sont les sociétés animales et humaines qui ont le plus pratiqué la solidarité qui ont le plus prospéré ..
Le saviez-vous ?
En connaissez-vous d’autres ?